Point Contemporain 

La symétrie entre le sujet est l’objet est une force calme. Un but à atteindre sans destination. La matière donne une information cruciale pour la poésie et l’âme du sujet. 

2.jpg
_DSC7189.jpg

Exister en tant que garçon est insuffisant ; je pense donc je suis. Bien plus que d’être un pôle d’une équation binaire Être est dans ce merveilleux calcul ouvert (qui vient de Descartes). Il n’y a rien d’aussi fermé et appauvrissant comme entonnoir pour garçon qui définit les garçons ou fille qui définissent les filles, sans fluidité entre les deux. Je ne m’y retrouve pas.

Ce qui est monstrueux c’est que nous sommes des animaux sociaux doués pour l’ingérence le devoir non dit, s’affirmer et d’exiger des autres une affirmation autoritaire et arbitraire. Ces pôles genrés qui restreignent l’équation des possibilités infinies, je pense donc je suis bien plus qu’un simple sexe qui devrait structurer mon identité en mouvement. Je serais toujours plus que ça, je veux bien plus que ça. 

Le temps Est une chose invisible, informes. Montrer son volume sans densité, que je cherche À sculpter. Courir après ce qu’il y a d’abstrait. Comme l’âme, reviens à se donner un but dans la vie.

9.jpg